*** L'HISTOIRE DE LA FÊTE DES ROIS ***

Autrefois, les chrétiens servaient la fameuse « galette des rois » le jour de l’Épiphanie (6 janvier), pour commémorer l’adoration des rois-mages, et honorer Jésus comme l’enfant-dieu.

Cette pratique serait une adaptation d’une vieille coutume romaine qui avait lieu lors des Saturnales, grande fête en l’honneur du dieu Saturne qui durait sept jours et où « tout était permis ». Dans cet élan ludique, les romains utilisaient alors des fèves comme bulletin de vote pour élire le roi du festin !!!

De nos jours, tous les dimanche midi du mois de janvier, sont l’occasion pour nous de déguster en famille (ou entre amis) une bonne galette des rois aux amandes… Huumm, j’en ai déjà l’eau à la bouche !
Selon le « rituel » (et pour éviter la triche), le plus jeune doit se placer sous la table, pour commencer la distribution des parts.
On lui demande alors « Pour qui celle là ? ». Lui, répond, et ainsi de suite… La tradition veut, que celui qui trouve la fève, doit désigner un roi (ou une reine) et l’embrasser. Et ce sera lui (ou elle), le dimanche suivant, qui sera chargé de cuisiner (ou acheter) la prochaine galette des rois.

La fève est, pour certains, un véritable objet de collection (cette pratique s’appelle la favophilie). Aujourd’hui, on trouve plus généralement dans les galettes, surtout des fèves en porcelaine. Mais attention, cela n’a pas toujours été le cas ! Au tout début, nos ancêtres marmitons cachaient réellement de vraies fèves de haricot… Puis, par la suite, on utilisa des pièces d’argent ou d’or (je vois que ça vous intéresse davantage mais attention, ça brûle…), avant de passer à la porcelaine à la fin du 19ème siècle, ou au plastique…

On trouve aussi une autre forme de galette dans le Sud de la France (brioche aux fruits confits) et des traditions similaires ailleurs dans le monde (King’s cake américain, Tortell del Reis catalan…).

Il y a encore une vingtaine d’années, on trouvait encore des galettes feuilletées dans les pâtisseries, mais désormais c’est la galette fourrée à la frangipane qui a la vedette depuis fin novembre (!!!) jusqu’à fin janvier. Il faut dire que c’est certainement l’un des gâteaux les plus rentables qui soient pour un pâtissier… et les moins compliqués à faire !

Une bonne raison pour la préparer soi-même...

DSCF5299

Je me suis aidée de la recette de pure gourmandise !!!

Ingrédients :

- 2 pâtes feuilleté (du commerce ou maison peu importe)

-200g  poudre d'amande

- 4 oeufs + 1 pour la dorure

- 100g de sucre en poudre

- 1 c à s de vanille en poudre (moi j'ai utilisé de l'extrait et j'ai mis 1 c à café !!)

- 100g de beurre mou

- 5 c à s de sucre glace

Réalisation :   Torréfaction des amandes en poudre

  1. Sortez les pâtes feuilletée du froid. Préchauffez le four à 190°C soit thermostat 6.

    DSCF5269

  2. Disposez du papier sulfurisé sur la plaque et déposer les amandes en poudre en l'étalant le plus possible. Enfournez pour 10 min et mélangez un peu la poudre d'amande en milieu de cuisson afin que la coloration soit uniforme.

 

Réalisation de la frangipane :

 

DSCF5259
DSCF5262
Pendant ce temps fouettez les 4 premiers jaunes d'oeufs avec le sucre en poudre jusqu'à obtenir une crème mousseuse et blanchie (vous pouvez voir la différence avec les photos (1) et (2) ).

DSCF5265

Ajoutez la vanille en poudre et incorporez le beurre mou coupé en cubes. bien mélanger le tout.

DSCF5272

Incorporez la poudre d'amande torréfiée tiède à la crème, et veillez à ce qu'il n'y ai pas de formation de grumeaux en mélangeant

DSCF5274

Etalez la/les pâte(s) feuilletée(s) sur un plan fariné

DSCF5278

découpez deux disques d'environs 25 cm de diamètre (moi j'ai utilisé un moule à gâteaux à fond amovible)

DSCF5280

Vous obtenez 2 cercles comme celui-ci

DSCF5283

Avec un pinceau et un peu d'eau venez humidifié le bord de la pâtes sur 2 cm !!! et cela sur les 2 cercles

DSCF5284

Munissez-vous d'une poche à douille et d'une douille lisse assez large, puis garnissez là de frangipane, ensuite faite comme un escargot sur votre premier disque de pâte feuilletée en veillant à bien laisser 2 cm de bord libre.

DSCF5287

veillez à laisser 2 cm de bords pour pouvoir assembler vos disques de pâte.

DSCF5290

venez poser sur le premier disque de pâte feuilletée garni de frangipane votre second disque de pâte feuilletée. Prenez soin de souder les bords (préalablement mouillés) de chaques disques ensemble.

 

DSCF5292

 

 

Avec la pointe d'un couteau et vos doigts vous allez « Chiqueter » la galette en donnant de petits coups de couteau tout autour pour finaliser la soudure.

DSCF5296

Enfin, c’est le moment de la « dorure » qui consiste à badigeonner la galette d’une préparation à base d’œuf entier + 1 jeune d’œuf. Prévoir 2 couches.

DSCF5299

Avant dernière étape avant la cuisson : il faut « rayer » la galette. ici je  préconise le « rayage pithiviers » avec rendu en forme de « fleur ».
.Enfournez 25 min à thermostat 6 soit 190°C.
Mais encore une fois la cuisson va dépendre de chaque four !!!

DSCF5300

Pour pofiner le côté esthétique une fois la galette cuite éteignez le four et saupoudrez la légèrement de sucre glace puis replacez là au four éteind pour 5 min ou jusqu'a ce que le sucre soit totalement fondu !!!

DSCF5305

Ca la rendra un peu plus brillante !!!

DSCF5310

Maintenant régalez vous !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !